L’hypnose pour gérer le deuil après un décès ou une rupture

La perte d’un proche ou une rupture sentimentale impliquent la fin d’un lien. Dans les deux cas, on doit faire face à un deuil. Le deuil d’une personne ou le deuil d’une relation. Cette épreuve nous fait passer par plusieurs stades émotionnels dont le premier est la tristesse. Comment gérer un deuil après une disparition ou une séparation ? Découvrez les bienfaits de l’hypnose pour surmonter le décès d’une personne chère ou la fin d’une relation amoureuse.

gérer deuil hypnose

Qu’est-ce que l’hypnose et pourquoi l’utiliser ?

Depuis quelques années, la thérapie par l’hypnose a le vent en poupe. Et pour cause, son efficacité pour traiter de nombreuses problématiques a été prouvée : anxiété, gestion de la douleur, du stress, manque de confiance en soi… autant de sujets auxquels l’hypnothérapeute peut s’attaquer. Cette technique est même utilisée dans certains hôpitaux et centres dentaires en substitut de l’anesthésie chimique ou en complément de celle-ci.

L’état d’hypnose est un état de conscience modifié. Il ne correspond pas à un état de sommeil et évoque plutôt le rêve éveillé, la transe, la relaxation, la méditation… Dans cet état d’hypnose, on accède à l’inconscient, ce qui permet de dénouer des blocages. La personne en état d’hypnose continue d’entendre ce qui se passe. Elle n’est ni manipulable, ni manipulée. Elle « rêve » en restant consciente.

Hypnose et deuil

Suite à la fin d’une relation provoquée par la mort ou une séparation survient une phase inévitable de chagrin. On ressent une peine immense, qui, si elle s’installe durablement, peut confiner à la dépression. Il n’est pas rare qu’on perde le goût de la vie et qu’on soit sujet à des idées suicidaires. En effet, lors d’un deuil ou d’une rupture, on perd ses repères, ses habitudes. On est déboussolé. À force de broyer du noir, certains finissent même par s’isoler des autres et se désocialiser.

Pour éviter de sombrer et garder suffisamment d’énergie pour supporter le quotidien, le recours à un spécialiste peut être utile. Dans le cadre d’une thérapie brève, vous pouvez opter pour un hypnothérapeute qui vous aidera à surmonter angoisses et idées noires. En tout état de cause, se faire accompagner par une tierce personne est primordial pour traverser cette période. Qu’il s’agisse d’un professionnel ou d’un proche (amis, famille), il est important de trouver une personne de confiance à qui parler. L’avantage d’un thérapeute étant son expertise, son expérience face à ce genre de problématiques, sa bienveillance et son objectivité.

Si au bout de 6 mois après le décès ou la séparation, la peine ressentie est toujours très aiguë et si des symptômes comme des crises d’angoisse ou de panique apparaissent, consulter un spécialiste en hypnose est conseillé.

Comment l’hypnose peut aider à gérer un deuil

La psychiatre Elisabeth Kübler-Ross a mis en évidence 7 étapes indispensables pour faire le deuil d’une relation ou d’une perte. Ces étapes sont dans l’ordre : le choc, le déni, la colère, la tristesse, la résignation, l’acceptation et la reconstruction. Il est nécessaire de passer par tous ces états pour bien faire son deuil. Si une ou plusieurs de ces étapes a été sautée, le deuil peut devenir pathologique et s’accompagner de dépression, d’anxiété, de phobies, de stress, de troubles du sommeil… On se retrouve coincé à un point particulier comme la colère ou la tristesse et on n’avance plus. La douleur persiste. Certaines personnes restent en deuil pendant très longtemps, alors que la durée ordinaire d’un deuil est de 6 mois à 2 ans.

hypnose deuil

Généralement, ce sont des blocages qui empêchent certaines étapes du travail de deuil de se faire correctement : culpabilité, regrets, conflits, blâme, non-dits… L’hypnose ouvre un espace empathique et apaisant au sein duquel l’hypnothérapeute vous accompagne et vous aide à revivre chaque étape du processus à votre rythme. Parfois, il sera utile de dire au revoir au défunt en allant à sa rencontre ou de manière symbolique. Certains patients pourront dire certaines choses qu’ils n’ont pu dire à la personne disparue. Il peut aussi être question de pardonner au défunt ou de se pardonner à soi-même, ou encore de revisiter de mauvais souvenirs pour les effacer. Ce travail est également indiqué dans le cadre d’une rupture ou d’un divorce. Au terme d’une ou de plusieurs sessions, la personne endeuillée ou séparée retrouve la paix et accepte le changement. Ses symptômes s’estompent de manière durable, contrairement à un traitement médicamenteux dont les effets s’arrêtent une fois l’anti-dépresseur ou l’anxiolytique arrêté.

Comment se déroule une séance d’hypnose ?

L’hypnose s’adresse à tous, hommes comme femmes, jeunes comme adultes. Après avoir établi une relation de confiance avec son patient et abordé les modalités de la thérapie, le praticien induit un état d’hypnose chez ce dernier. Le patient est allongé sur une chaise ou un fauteuil. L’hypnothérapeute parle avec une voix lente et apaisante. Il pourra demander au patient de regarder un point fixe, d’écouter le son de sa voix ou de suivre un chemin imaginaire. Il donnera des suggestions pour générer un état de relaxation chez le patient qui se sentira détendu, mais conscient de son environnement.

Une fois la détente obtenue, le praticien peut commencer le travail de changement en s’adressant à l’inconscient du patient. La nature de ce travail varie en fonction des objectifs visés. Enfin, l’hypnothérapeute amorcera la transition vers le retour à la conscience normale. Souvent, le praticien apprend au patient des techniques d’auto-hypnose qu’il pourra utiliser au quotidien pour gérer des moments difficiles.

Quels sont les tarifs et la durée d’une séance d’hypnose ?

Les tarifs sont fixés librement par les praticiens. La fourchette varie de 50 à plus de 120 euros, en fonction de la notoriété de l’hypnothérapeute, de sa localisation, de son expérience et son niveau d’expertise. Les prix sont plus élevés à Paris et en Île-de-France, avec une moyenne de 80 à 90 euros par séance. Dans des villes plus petites comme Montpellier, Toulouse, Bordeaux, etc., les tarifs sont plus abordables.

L’hypnose est-elle remboursée par la Sécurité Sociale ?

L’assurance maladie ne prend en charge que très peu de médecines douces. Cependant, une thérapie par hypnose peut être remboursée si elle est réalisée par un médecin conventionné ayant pour base de tarif celui fixé par la Sécurité Sociale. Dans ce cas, la Sécurité Sociale remboursera ce tarif à 70 %. Si la consultation a été prescrite par le médecin traitant et se déroule chez un psychiatre hypnothérapeute, elle sera également remboursée à 70 % par la Sécurité Sociale.

Une séance d’hypnose dure entre 45 minutes et 1h30 environ.

 

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "Après une rupture", rejoindre la communauté et découvrir des liens et des articles inédits.

Auteur de l’article : L'auteur

Je m'appelle Lova. Je suis passionnée de psychologie et de développement personnel. Je connais de nombreuses techniques pour mieux vivre sa vie (PNL, hypnose, thérapies brèves, méditation, etc.). J'espère que ce blog vous aidera à rebondir après votre séparation !