Comment surmonter la souffrance d’un divorce ?

gérer douleur divorce Un divorce est l’un des événements les plus douloureux d’une vie. Si la souffrance est une étape nécessaire pour faire le deuil de son mariage, on peut tout de même la soulager ou la minimiser. Voici les conseils d’une psychothérapeute pour vous aider à passer le cap de cette épreuve.

1. Laissez du temps au temps

Il faut du temps pour se remettre d’un divorce, jusqu’à deux ans parfois. Cela ne se fait pas du jour au lendemain. On peut avoir du mal à faire face à la perte de son ancien mode de vie. Ne vous étonnez donc pas si vous déprimez pendant plusieurs mois, c’est normal.

2. Parlez

Aussi évident que cela puisse paraître, le fait de parler de votre souffrance et des sentiments que vous éprouvez durant votre divorce jouent un rôle majeur dans votre reconstruction. Trouvez un/e confident/e, un/e ami/e qui vous écoute  et vous soutient. Recherchez la compagnie de personnes agréables et positives. Leur énergie positive vous requinquera.

3. Prenez soin de vous

Prenez soin de votre corps, cela rejaillira sur votre esprit. Ayez une alimentation saine, un rythme de vie sain. Fuyez l’alcool, les drogues, les médicaments… Lisez des livres qui font du bien, écouter de la musique, sortez, prenez l’air, admirez la nature, organisez une Divorce Party pour relâcher la pression, etc. Voici une liste d’activités pour se détendre après un divorce.

4. Ne prenez pas de grande décision

Vous êtes dans une période de grande vulnérabilité, de fragilité. Aussi, ne prenez surtout aucune décision qui puisse changer radicalement votre vie (déménagement, nouvel emploi, etc.). La prise de décision doit être reportée au moment où vous serez sûr/e que votre peine n’influence pas votre décision.

5. Faites-vous accompagner

Si vous en avez les moyens, confiez-vous à un professionnel pour vous accompagner sur le plan psychologique. Vous pouvez également rejoindre un groupe de soutien, réel ou virtuel (groupes Facebook, réseaux sociaux, forums…).

6. Un jour à la fois

Durant le processus, il y aura des hauts et des bas, des jours avec et des jours sans. L’important est de passer les moments de pic de douleur et de bien profiter des moments de répit. Vivez au jour le jour. Ne vous forcez pas à aller bien si ce n’est pas le cas. N’essayez pas d’être fort/e. Soyez patient/e avec vous-même et laissez-vous soigner en douceur.

Crédit photo

Partager l'article :

Vous avez aimé cet article ? Cliquez sur "J'aime" pour devenir fan de la page Facebook de "Après une rupture", rejoindre la communauté et découvrir des liens et des articles inédits.

Auteur de l’article : L'auteur

Je m'appelle Lova. Je suis passionnée de psychologie et de développement personnel. Je connais de nombreuses techniques pour mieux vivre sa vie (PNL, hypnose, thérapies brèves, méditation, etc.). J'espère que ce blog vous aidera à rebondir après votre séparation !